Responsabilité d’entrepreneur, porter la santé au coeur de votre entreprise

Responsabilité d'entrepreneur, ancrer la santé au coeur de votre organisation La santé ne fait pas partie des priorités dans une entreprise. Dans le monde du travail, elle doit son existence surtout aux lois édictées par les états pour protéger la santé des travailleurs. Cette santé passive et limitée est loin d’être un facteur dynamisant. C’est méconnaître la responsabilité d’entrepreneur, créer des facteurs de succès.

Avant de pouvoir démarrer un programme santé – productivité, il faut commencer par convaincre vos collaborateurs et collaboratrices de l’importance de la santé en tant que facteur dynamisant.

L’importance de la santé pour le succès d’une entreprise

A première vue, cela ne devrait pas être difficile. Car quatre Suisses sur cinq estiment que le stress lié au travail va encore augmenter en Suisse. Et près de neuf Suisses sur dix sont d’accord que de bonnes pratiques en matière de sécurité et de santé au travail sont très importantes pour la compétitivité économique de la Suisse (89 %). Cependant, l’enquête n’aborde pas les conceptions des personnes interrogées quant à la santé au travail.

La loi sur le travail précise, « la protection de la santé – physique et psychique – est un devoir commun des travailleurs et de l’employeur». Mais comment font-ils, employé et employeur, pour donner corps à cette responsabilité commune ?

Santé et bien-être sont individuels

La santé est individuelle et aucune autorité, aucun spécialistes, aucune entreprise ne peut vous la procurer sans votre contribution. En fait c’est chacun, dans son environnement qui produit ou défait sa santé.

Comme dit précédemment il ne peut y avoir une santé au travail et une santé hors du travail. La santé est le résultat de tout ce que vous faites. Chaque respiration, heure de repos, gorgée, bouchée, pas, mouvement, au travail et hors du travail, peut produire ou défaire votre santé.

La santé au travail s’appuie donc sur votre santé tout court. Mais comment fait-on pour produire de la santé ?

En répondant à cette question l’entreprise peut alors porter la santé au coeur de l’entreprise.

Responsabilité d’entrepreneur, donner quelques clés

La santé n’est pas un concept abstrait. Il s’agit d’un ressenti de bien-être complet. Elle est le moteur de l’engagement de chaque collaborateur. Pour réussir à parvenir à cet état, il faut donc prouver et faire ressentir aux collaborateurs qu’il est possible de produire sa propre santé pour être en pleine forme.

L’entreprise par contre ne peut exiger la santé de ses collaborateurs sans donner quelques clés ou pistes. En montrant comment chacun peut produire de la santé elle se conforme à l’esprit de la loi. En retour elle aura des forces vives plus à même de faire face aux réalités du marché.

Un programme de bien-être

Un programme « Le Bien-Être commence chez soi » pourra vous aider à ancrer cette valeur dans votre organisation. Chaque collaborateur pourra apprendre comment produire santé et bien-être au travail. Par la maîtrise de facteurs tels que l’air, l’eau, la qualité du sommeil et la nutrition, on est en meilleure forme. Seuls de petits aménagements de son environnement sont nécessaires.

Le meilleur argument pour diffuser ces pratiques serait encore l’exemple. Si les dirigeants d’entreprise commencent à respirer bien-être et efficacité ils donneront un signal important. Leurs collaborateurs suivront. Par une communication virale vous pouvez ensuite diffuser « la recette qui marche» dans toute votre entreprise.

Chaque être humain est naturellement intéressé par des moyens simples et efficaces qui lui donnent la possibilité d’améliorer son état de santé sans devoir changer ses habitudes. Il suffit de les lui faire découvrir et adopter.

D’une action isolée se développe un mouvement de fond si l’entreprise, par des impulsions visuelles (points vitaux, kiosque de bien-être) arrive à capter et à soutenir l’attention des collaborateurs et collaboratrices et leur permet de ressentir les bienfaits des différentes actions. Les investissements pour de telles actions sont faibles. Pas besoin de spécialistes, les témoignages de cadres ou de collègues de travail sont suffisants avec les explications et les présentations à disposition dans les point vitaux.

Une fois l’idée de la santé, comme facteur dynamisant, ancrée dans l’entreprise, d’autres actions seront possibles. Vous pouvez ensuite intégrer la santé dans les objectifs et la stratégie de l’entreprise.