La santé, clé d’une meilleure productivité, pour toutes les organisations

Fatigue, stress, obstacle à une meilleure productivité en entrepriseÀ quand les programmes de santé dans nos entreprises ? Cette question semble bien futile en pleine crise économique. Et pourtant c’est une clé déterminante pour une meilleure productivité.

Impact positif des programmes de santé en entreprise

Dès lors une étude effectuée par Towers Watson et intitulée « Au travail 2009 – 2010 » vient à point nommé. Elle démontre l’impact positif des programmes de santé sur les performances d’entreprises nord-américaines.

Les entreprises dotées des programmes de santé et productivité les plus efficaces obtiennent des résultats financiers et de capital humain supérieurs :

  • des revenus par employé supérieurs de 11 %,
  • une tendance relative aux coûts des soins médicaux inférieure de 1,2 point de pourcentage,
  • un taux d’absentéisme de 1,8 jour de moins par employé, et
  • une valeur supérieure pour les actionnaires dans une proportion de 28 %.

De nouvelles compétences

Avec l’augmentation de la concurrence, la nature du travail dans les entreprises a changé profondément. On privilégie aujourd’hui des compétences nouvelles comme

  • des capacités d’évaluation,
  • des compétences d’analyse et de prise de décision,
  • une aisance dans la collaboration
  • et une capacité à encourager et faire accepter le changement

Ces compétences s’appuient sur un engagement total de chaque collaborateur. Un engagement mitigé, le stress, la fatigue, et le découragement sont des freins à l’épanouissement de ces compétences.

Seul des collaborateur et collaboratrices en forme et pleinement motivés sont en mesure de faire preuve de telles compétences et de fournir les meilleurs efforts. Ainsi, la santé des collaborateurs devient un facteur majeur de réussite des entreprises.

D’après l’étude de Towers Watson, les entreprises qui disposent d’un programme santé – productivité ont de meilleurs résultats. Leurs bilans sont meilleurs. Leurs coûts sociaux sont moins élevés et leur main-d’oeuvre est plus productive.

La santé et l’envie d’entreprendre des employés influe donc directement sur la productivité. Malheureusement, ces ressources sont menacées . La vulnérabilité des systèmes sociaux et le vieillissement des populations vont encore accentuer les pressions sur les employés et leurs entreprises. Ainsi les entreprises qui comprennent à quel point la santé des employés est stratégique et prendront des mesures pour la sauvegarder s’en sortiront mieux dans les années à venir.

Alors à quand des programmes santé – productivité pour une meilleure productivité en Suisse ?