Concurrence ou partage

Dans le monde actuel, dans nos sociétés dominées par les mécanismes du marché on nous a inculqué une loi, comme étant le moteur du progrès, la loi de la concurrence. C’est elle qui stimule, c’est elle qui pousse les individus à prendre leurs responsabilités. Mais la loi de la concurrence c’est aussi la loi du plus fort, du plus malin, du plus tordu, du plus puissant. La solidarité est vécue comme une obligation gênante, comme une charge inutile.

Mais cette loi de la concurrence fait obstacle au partage, Ceux qui savent, se gardent bien de partager, car l’information a une valeur marchande. Elle permet d’affirmer sa puissance dans la société économique traditionnelle.

Mais mon bien-être est-il en concurrence avec le bien-être d’autrui? Le fait de partager mes connaissances sur la manière de me sentir mieux, sur la manière de m’enrichir, sur la manière de résoudre un problème affecte-t-il mon propre bien-être? Bien sûr que oui, mais pas de la manière dont nous avons l’habitude de penser; Si les personnes de mon entourage vont mieux, moi aussi je vais mieux; Si le personnes de mon entourage souffrent, vivent mal, je me retrouve dans une ambiance souvent stressante, conflictuelle et moi aussi je vais mal.

On peut constater cela par exemple quand une femme souffre des inconvénients de la ménopause. Et si vous saviez ce qu’il convient de faire pour lui éviter ces inconvénients, seriez-vous prêt à le partager? Seriez-vous prêt à le partager avec toutes les femmes du monde?

Si vous saviez comment faire pour atteindre le bien-être, pour réaliser un rêve; seriez-vous prêt à le partager avec les autres personnes? Ou auriez-vous tendance à marchander votre savoir? A le diffuser que contre paiement?

Aujourd’hui on peut constater que de plus en plus de personnes partagent leur savoir et leur connaissances et elles ne s’appauvrissent pas, bien au contraire. Chaque partage est enrichissante, Chaque don revient en retour tôt ou tard. Le monde de l’Open source, le monde du marketing réseau montre le chemin, comment en partageant chacun peut s’enrichir tout en faisant du bien autour de lui.

Alors je vous encourage à pratiquer les échanges, le partage, à une petite échelle pour commencer, mais commencez.