Qu’est-ce que vous considérez comme vrai sans jamais l’avoir vérifié?

Pourquoi nous pensons d’une certaine manière? Pourquoi avons – nous de la peine à accepter d’autres manières de penser? Est-ce que vous vous êtes déjà posé de telles questions? Vous vous demandez peut-être aussi pourquoi je pose ces questions dans ce cadre et juste à ce moment là?

Nous venons de publier un certain nombre de billets ou messages qui tournent autour de la question du penser comment? Penser comment: l’eau, l’air, la nutrition, le sommeil, le fitness, les activités sensées, etc. Mais pourquoi les uns pensent comme ceci et les autres comme ça? Et qui a raison?

Dans les relations avec les autres nous désirons souvent faire agir autrui comme nous le souhaitons. Les motivations peuvent être multiples. Nous avons peut-être besoin de reconnaissance? Nous désirons faire adhérer quelqu’un à nos idées. Nous désirons faire agir quelqu’un comme nous le souhaitons.

Quelle sera votre réaction si votre interlocuteur ne pense pas comme vous? Est-ce que vous serez déçu? Cherchez vous à le persuader de votre manière de voir la chose, la situation? Voulez – vous avoir raison? Et qu’est-ce que cela vous apporte à avoir raison?

Une personne qui ne vous suit pas dans votre démonstration, dans votre argumentation est une personne qui pense autrement que vous. La grande majorité des personnes que vous allez rencontrer sont des personnes qui pensent autrement que vous. Pourquoi est-ce ainsi?

Pourquoi les autres pensent autrement que vous?

La manière de penser d’un individu dépend de son vécu, de ses expériences, de son apprentissage. Face à une situation, une idée, un produit, un service, une prestation, notre cerveau donne toujours une réponse, même si elle est fausse. D’une manière générale nous ne pouvons aborder une situation, une idée qu’avec ce que nous avons emmagasiné auparavant. Et ceci est valable pour chaque être humain. Si maintenant les manières de voir une situation, une idée, doivent être changées, ce qui est le cas si vous cherchez à faire adhérer autrui à votre point de vue, alors votre interlocuteur doit conduire un apprentissage. Mais qu’est-ce qui me garantit que mon point de vue soit juste? Qu’est-ce qui me garanti que c’est moi qui a raison? Avez – vous déjà réfléchi à la question suivante. “Qu’est – ce que vous considérez comme vrai sans jamais l’avoir vérifié?”

Apprendre

Qui dit apprentissage, dit tout d’abord accepter de mettre en question son savoir, son point de vue. Apprendre n’est jamais une chose facile. L’apprendre exige qu’on remet en question ce que nous savons, ce que nous avons appris et ce qui a suffi jusqu’à aujourd’hui pour vivre.

Apprendre c’est aussi répondre à un besoin. Sans besoin, sans problème à résoudre, sans espoir de résoudre un problème, le processus de l’apprendre ne se met pas en route chez les êtres humains.

Dans une situation de rencontre, des points de vue obligatoirement différents se présentent et s’échangent. Pour l’une des parties, il s’agit par exemple d’apprendre à connaître, les besoins, les problèmes, les espoirs de l’autre partie pour pouvoir proposer des solutions. Pour l’autre partie il s’agit de penser les situations, les idées, les problèmes d’une autre manière avant de pouvoir accepter des solutions.

Dans une telle situation cela ne sert à rien d’avoir raison, ce qui compte, c’est ce que les uns et les autres apprennent sur cette situation. C’est en plus l’envie des uns et des autres à explorer de manière plus approfondie et plus large cette situation et de modifier notre manière de penser. Dans une rencontre quelle quelle soit, aucune des parties ne sort comme elle est entrée. Chacun sort transformé, un peu ou beaucoup, cela dépend de l’échange. Alors qu’est-ce qui est plus important, qu’est-ce qui a plus de valeur avoir raison ou apprendre?

Sachez que notre cerveau ne nous a pas été livré avec un certificat du penser juste, il peut faire des erreurs. Accepter cela est la condition première pour tout apprendre.

Alors les réflexions que vous rencontrez sur ce blog, permettent – elles de stimuler votre propre réflexion? Est-ce qu’elles vous encouragent à explorer votre manière de penser bien-être, eau, air, nutrition et tout autre thème ou autre idée? En tout cas je vous le souhaite.